Ces carrés en Saturne et Neptune et entre Uranus et Pluton…

Plusieurs choses cette semaine m’amènent à vous partager un peu plus sur le cosmique…Principalement sur les carrés entre Saturne et Neptune et celui qui a donné un gros coup sur la roue de la destinée celui d’Uranus à Pluton. Celui qui est très actif actuellement est celui de Saturne à Neptune

Dans ces carrés entre Saturne et Neptune et celui qui s’étire depuis 2012 entre Uranus et Pluton, notre monde tel que nous le connaissons change radicalement. Personnellement ou mondialement, notre manière de voir et de vivre est remise en question et bouleversée comme un tsunami pour ceux qui sont mal préparés ou entêtés.  Cette énergie intense de changement est pourtant remplie d’opportunités positives pour apporter sa contribution à un monde meilleur plus axé sur l’humain se reconnectant au spirituel se libérant de la froideur de l’intellect apeuré pour se fier à son cœur, son centre.

Acrylique, 10 X 10 Ginette Dorais

Lumière rouge, acrylique 10 X 10 po. @ginette dorais

Si nous acceptons cette nouvelle ère, si nous ouvrons notre cœur à entendre et à voir la réalité qui se découvre et qui soulève les masques de l’industrie qui essaie de manipuler ses ouailles constamment sous toutes sortes d’approches toutes aussi insidieuses les unes que les autres cherchant toujours à s’infiltrer au travers de l’égo,  la porte la meilleure pour entrer… alors nous pourrons devenir plus lumineux, plus compatissant, plus capable de faire.

Ces carrés nous offrent l’opportunité de rompre avec le passé, avec le pouvoir de l’image et de la consommation aveugle, si nous avons la force de reprendre les rênes de notre pouvoir, si nous combattons le désir de nous cacher sous la couette du déni ou de l’illusion. C’est certain que c’est plus difficile de faire des changements à son mode de vie, à son alimentation, à la manière dont on cultive les sols, dont on se nourrit. C’est tellement plus simple de se mettre en rang derrière ceux qui nous disent que ce n’est pas la faute au climat, pas la faute aux pesticides, pas la faute aux modifications génétiques, aux manipulations d’ADN moléculaire, pas la faute au blé qui n’a plus rien du blé, pas la faute à l’alcool, à la cigarette, pas la faute à …  tout ce qui nous engourdit, nous fait souffrir, nous rend malade…nous souffrons de manque, de manque d’amour de soi en premier pour être en mesure d’aimer assez pour changer.

« Compte tenu de l’état actuel de notre monde, les choses peuvent devenir soit vraiment bonnes ou vraiment mauvaises pendant les 13 prochaines années. Soit nous croyons un mensonge et devenons facilement entraînés dans les eaux troubles de notre disparition, soit nous utilisons ces influences pour devenir vraiment éclairés nous-mêmes pour pouvoir briser la cage qui nous retient en otage dans un monde artificiel. Le temps pour la nouvelle idéologie est ici mais de quelle façon il ira ? » Lana Lokteff 

Cette semaine j’ai vu ces deux modes en opération, l’un m’a inquiété sérieusement et l’autre m’a donné de l’espoir: plusieurs ont entrepris la route du changement à bras le corps comme ceux que j’ai vu à l’oeuvre dans le film  »Demain » de Cyril Dion et de Mélanie Laurent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s