Parures, adorments, embellissements

Mode intérieur

Un matin comme plusieurs matins, je m’habille avec grand soin, même si c’est pour l’atelier, le jardin ou une journée à mon bureau.

C’est important pour moi d’être dans le meilleur habit du jour car c’est d’abord avec lui que je mets l’empreinte sur ma journée.

Surtout les jours gris, je tiens à porter quelque chose de spécial, souvent une pierre en pendentif, toujours choisie avec l’intuition du moment.

Aujourd’hui, il fait frais et j’ai mis cette veste de tricot de coton qui ne s’attachait pas. Comme j’ai un peu froid, j’aimerais bien la fermer. Alors une broche est tout indiquée.

DSCF4063 (2)
Mes années seventies, broche en bois pyrogravée

J’aime les broches et j’en possède quelques-unes depuis ma jeunesse. Réminiscences des sixties, seventies où l’artisanat était très populaire comme ce retour en force aujourd’hui.

Lors d’un séjour dans la ville de Calgary fin années 90, j’avais découvert dans le Glenbow Museum, une salle où il y avait une exposition d ″adornments″ ou parures.

«An adornment is generally an accessory or ornament worn to enhance the beauty or status of the wearer. They are often worn to embellish, enhance, or distinguish the wearer, and to define cultural, social, or religious status within a specific community. When worn to show economic status, the items are often either rare or prohibitively expensive to others. Adornments are usually colourful, and worn to attract attention.

They have a long history, around the world, from feathers or bone, to modern accessories, such as jewellery.» Wikipedia

J’étais fascinée surtout par le caractère culturel de la parure selon les peuples.

La parure ou ce beau mot « adornment » ou embellissement aussi parfois, c’est très intéressant. De tous temps et de tous peuples, les parures identifient la personne, le groupe.

Choisir un bijou, un vêtement qui nous ressemble ou qui nous donne confiance pour la journée, ça vaut la peine d’y penser. Surtout, de choisir à l’écoute de notre mode ( au sens mood ) intérieur et non de « la mode extérieure ».

Avoir des accessoires fétiches, on le sait plusieurs artistes en ont qu’ils portent avant d’entrer en scène.

J’aime cette petite broche, elle me rappelle pas seulement ma jeunesse mais le plaisir des choses fait main.

 

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Yolande Touchette dit :

    Texte inspirant, merci.

    J'aime

    1. Merci beaucoup Yolande.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s