Refermé ces deux lectures…

Refermé dernièrement ces deux livres lus.

D’abord, ce très islandais livre de Auður Ava Ólafsdóttir , Miss Islande.

Auður Ava Ólafsdóttir

Miss Islande

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
PRIX MÉDICIS ÉTRANGER 2019

Publié chez Zulma éditeurs

Un livre à lire avec lenteur tout comme le quotidien de Kekla, une jeune femme qui veut devenir écrivain. Elle porte le nom d’un volcan car son père est un obsédé fini des volcans. Hekla partage une amitié avec Isey depuis l’enfance et son très cher ami Jon John qui est un styliste en secret mais qui travaille sur les bateaux de pêche pour vivre. L’amitié entre Jon John et Hekla est pure et profonde.

Ces trois-là forment un trio d’amitié solide et émouvante.

J’ai beaucoup aimé l’intention de l’auteur qui nous inspire la liberté, le besoin de créer et de s’accomplir.

Voici quelques petites phrases qui m’ont particulièrement touchées. Je vous les partage comme un hors d’œuvre à l’invitation littéraire de ce livre délicieux.

… à la clarté du matin. Quand les contours du monde sont encore flous.

Je rêve d’un monde où chacun aurait sa place dit-il.

Je le laisse entrer. Je lui verse du lait dans une écuelle. Me voici propriétaire d’un chat. Je le caresse. Me voilà propriété du chat.

J’avais l’impression de pouvoir toucher le ciel de la pointe de mon stylo. L’impression de me tenir à distance de moi-même et de comprendre ce qui m’arrivait comme si ça arrivait à quelqu’un d’autre.

…Elle dit que certaines personnes s’engendrent elles-mêmes. Comme toi. Elle m’a demandé de te dire bonjour avant d’ajouter…qu’il fallait porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile qui danse…Va savoir ce que ça veut dire…

Auður Ava Ólafsdóttir Miss Islande


Mon deuxième livre lu …

La Vie n’est pas une course de Léa Stréliski est auteure, humoriste et mère de famille. Rêveuse et un tantinet rebelle, elle aimerait savoir pourquoi tout le monde court.

Résumé de couverture
Ce livre s’adresse aux essoufflés. À ceux qui ont tout essayé. Aux éreintés qui poursuivent le bonheur sans l’atteindre. Ceci n’est pas une recette, mais un portrait des temps qui courent et qui font du bien quand ils s’arrêtent. Un appel à une autre manière de vivre.

Ce petit tout petit livre, presque un livret est écrit par une jeune femme qui un jour en a eu assez de courir sous la pression.

Une belle réflexion sur les défis qu’elle a dû affronter et où plusieurs s’y reconnaissent selon les passages. Facile et agréable à lire, illustré de petits dessins caricaturaux et humoristiques.

Deux petits passages du livre:

« Mon défi à moi n’a pas été de perdre du poids, mais d’améliorer ma santé mentale. Je considère que j’ai longtemps souffert d’obésité mentale. Mon gras, c’est chaque pensée négative qui me tricote une enveloppe, un costume de sumo que je traîne. Mon obsession, c »est tout ce qui nourrit cette obsession.»

……

« À 70 ans passés, ils continuent à nous apprendre des trucs. Des fois, t’as l’impression que dans la vieillesse, ils radotent toujours la même chose. Que tu pourras prédire leur réaction, quelle que soit la situation. Par habitude. Que votre relation est figée dans une autre époque. Comme les motifs du fauteuil du salon. Mais en réalité, cette relation c’est aussi à toi de l’actualiser. De continuer à nourrir tes parents de ta réalité d’adulte. De continuer à les mettre au fait de ce qui t’arrive. Non pas pour qu’ils s’en occupent ou soufflent sur le bobo, mais parce qu’ils ont le droit de savoir. De savoir comment tu vas. Ces gens t’ont mis au monde. Ils te connaissent, même si tu penses que non. Ils sont là.»

Léa StréliskiE

En ces soirs où la noirceur nous enveloppe de sa douceur de vivre à l’intérieur… bonne lecture!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s