Uranus cher Uranus…

Uranus en Taureau… je ne cesse d’y référer en cette période où son passage dans un signe de terre pour ne pas dire terre à terre (une belle expression n’est pas? ) se fait déstabilisante à sa mesure.

qimono
Qimono – Pixabay …..  intéressant virus vert … la couleur verte porteuse de guérison.

Le Taureau associé à la maison II, celle de nos valeurs nous fait passer un test de valeurs avec cette pandémie (qui en passant n’est que la préparation pour ce qui vient ).

Uranus met en lumière nos failles et et celles du système, système que nous avons créé mais qui est devenu l’ogre qui a pris le contrôle.

Je vois aujourd’hui toutes ces dénonciations sur Instagram (la nouvelle cour de justice) … prise de conscience encore ici et test de nos valeurs… fin d’une culture de permission non permise que certains s’accordaient sur l’autre sans excuses… et que dire de la chute fulgurante de certains.

La maison II c’est aussi l’argent que l’on gagne mais comment on le gagne. C’est aussi la remise en question de la valeur que nous avons accordée aux choses matérielles. C’est où mon ‘’ vrai confort’’. Uranus nous met en lumière notre éloignement de notre intériorité en se projetant sur tous les murs de l’évasion. L’argent commence à se faire plus difficile à gagner et à amasser…l’endettement augmente chez plusieurs  OU  revirement complet vers le minimalisme où je dirais l’essentiel. Nécessaire épuration de ses besoins.

Retour, nous revenons à la maison poussés de partout,                                               nous reprenons conscience, poussés de partout.

Jordan Singh
Jordan Singh India -Pixabay

Uranus déstabilisant mais aussi planète de l’innovation.

Nous ne sommes pas sans ressources.

Uranus nous ramène à soi oui .. mais surtout à notre pouvoir créateur. Présentement ça fuse de partout, en format petite entreprise créative individuelle ou grande entreprise virage vert…

Uranus est là jusqu’en 2026… après son passage nous serons changés pour le meilleur, car Uranus pour moi porte en lui l’espoir des espoirs communs, des collectifs, des idéaux mis en action pour le bien-être de tous et les retardataires risquent fort d’être laissés derrière se grattant la tête pour embarquer dans le nouveau monde.

……….

Inspiration et réflexion de ce matin, inspiré par un revirement de ma salle à manger – cuisine. Notre cuisine est en voie d’être rénovée, un peu démolie partiellement… ce qui nous permet des tests d’aménagement.

Ça prend du temps pour trouver la bonne place des choses, la place qui nous fait sentir chez soi. Cette place où pour quel courant d’énergie, tout d’un coup l’on sent que quelque chose vient de se passer. C’est invisible si l’on est pas connecté à soi ou si l’on est pas habitué à s’entendre de l’intérieur. Fort heureusement mon conjoint et moi vivons pas mal tout le temps dans la même ligne d’ondes énergétiques. L’on arrive pratiquement toujours au même endroit.

ma table

C’est la première fois que nous achetons une table de salle à manger neuve, direct du magasin de meubles, oui, une expérience nouvelle pour nous. Nous achetions usagé et je donnais un relooking pour personnaliser les meubles.

Un coup de cœur pour une longue table en bois massif au look industriel. Et hier nous l’avons  »placée » … là où ce matin le désir d’écrire et les mots sont arrivés. Là où nous nous disons tous les deux :  » ah, c’est ça, c’est nous ça » … une longue table, des bibliothèques garnies, une grande grande fenêtre et de la musique. Bon là il manque les chaises. Je sais pourquoi nous n’avons pas encore choisi les chaises, fallait que notre table prenne sa place. Là nous savons maintenant quoi acheter et pour vous dire que ce n’est pas une sinécure de trouver de bonnes chaises aujourd’hui parmi un choix toutes plus inconfortables les unes que les autres, dans un prix raisonnable. Mais nous commençons à avoir une bonne idée.

C’est agréable de prendre le temps de trouver. Bien sûr si notre compte en banque débordait peut-être ce serait plus rapide mais peut-être moins songé, car il nous faut magasiner beaucoup pour trouver quelque chose de durable à un prix décent et surtout s’y asseoir.

D’ailleurs un petit livre en anglais ici, je ne sais pas s’il est traduit en français mais voici: How to sit de Thich Nhat Hanh,

Bonne journée, il fait chaud aujourd’hui, 31 degrés Celsius et humidex de plus de 43… une journée pour s’asseoir.

Une journée de lecture. Je lis en ce moment un livre de Aurélie Valognes, Né sous une bonne étoile publié chez Mazarine.  Merci à ma libraire pour sa recommandation, une petite librairie indépendante mais authentique, la Librairie l’Intrigue de Saint-Hyacinthe. Je suis bien prise par Gustave, personnage principal, petit garçon condamné au départ à être cancre mais qui nous amène dans sa réalité avec une finesse de réflexions et d’humour, humour que ses profs prennent pour de l’arrogance. Il est jugé d’avance par le système scolaire et le reste de son environnement,  je le suis et j’ai bien hâte de voir où il va arriver ce Gustave si attachant.

2 commentaires sur “Uranus cher Uranus…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s