Retour vers le futur

Brasser Noël… exit le passé !

Vous est-il déjà arrivé de vouloir ‘’ brasser ‘’ la Veille de Noël, une envie irrésistible de brasser la cage parce que ça ne passe plus, une envie de tout brasser avant la Nouvelle Année.

Je suis là devant mon comptoir de cuisine et mes yeux se posent sur les belles tablettes de pin que mon menuisier m’a faites l’an passé pour cette nouvelle cuisine que j’ai  »designée » moi-même selon l’espace et selon mes habitudes de cuisine.

Sur ces magnifiques tablettes, est ma vaisselle qu’on utilise au quotidien. Mais voilà que depuis un certain temps au fur et mesure des morceaux qu’on a achetés , je suis très irritée par ce fouillis qui me nargue et aujourd’hui, c’est assez. Je ne respire plus, j’étouffe à chaque fois que je regarde toutes ces choses disparates et inadéquates.

Exit ces bols de céramique trop lourds … jolis mais si lourds quand je les prend,  je lève un poids et les poids dans ma vie, j’en ai assez.

Et ces tasses toutes mêlées, quand je les regarde, je me sens toujours frustrée parce que trop de toutes sortes… elles m’épuisent, elles m’énervent… ça suffit, c’est là, aujourd’hui qu’elles sortent, OUT.

Voilà, je me sens bien, soulagée, je respire.

Voilà, simple et léger photo @ginette dorais

Je constate à quel point les objets de notre environnement nous affectent, parce qu’ils sont là pour nous accompagner, nous soutenir pas le contraire. Il arrive trop souvent que nous choisissons des objets qui lorsqu’on les achète , sont placés dans un certain décor… oh marketing tout est marketing… on les trouve si attirants, on se dit que c’est ça qu’il nous faut, mis en scène dans une scène qui n’est pas la nôtre. Arrivés chez soi, on les installe et pour une raison subtile, on s’aperçoit qu’ils ne nous nourrissent pas comme on avait tant espéré.

Cette Veille de Noël si spéciale de cette année où les astres s’alignent pour nous faire prendre conscience de ce ‘’ QUI’’ nous sommes réellement au plus profond de notre être. Suffit les décors de marketing qui ont pour seul objectif de vendre l’illusion d’être ce  »quelqu’un » mis en scène au travers ces prétentions de bonheur.

Parce qu’à la fin, ces décors de magazine, de magasin ou de fabricants d’objets ne nous représentent pas. Nous sommes chacun unique et c’est cette différence qu’on doit mettre à l’avant chez soi.  Tellement de personnes laissent à d’autres leur environnement qui à la fin devient pareil…le mot ici est pareil. D’autres vont choisir pour le statut, le paraître, endosser un manteau de fausse fourrure…on est rendu, on est arrivé du moins on espère que cette image va nous y amener, mais souvent le manteau est mal ajusté, trop grand, trop de prétention.

Bon mais pareil n’a jamais été ma tasse de thé justement et le paraître encore moins.

Je vous raconterai la suite parce que j’ai l’impression que je suis juste au début de ce brassage.

fotografierende- Pixabay

Une forte envie de me retrouver dans ma plus pure essence d’être ce que je suis et comme dit Denise Linn, cette dame extraordinaire…

 » Ce que je suis est suffisant, I am enough  »

Demain c’est le 25 décembre, je vous envoie mes plus chaleureux souhaits pour un Noël doux et sécuritaire en cette période si délicate avec cet Omicron sournois et vif.

si ca vous tente de brasser avec moi votre environnement, racontez-moi vos brassages alors, ce serait chouette de les partager.

…. et les astres en 2022 nous annoncent une énergie de renouveau. nous laisserons derrière le passé pour une nouvelle manière de vivre. En tout cas, je m’y mets tout de suite.

Joyeux Noël et à bientôt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s