Cru et canicule, un match parfait

Facile, rapide et éveil du goût, la cuisine crue, j’adore!

Canicule de juillet qui se poursuit en août. Décidément l’été 2018 aura été chaud.

Lorsqu’il fait aussi lourd avec des humidex à +40 Celsius je n’ai ni la faim ni le désir pour des plats cuisinés. Alors je pige dans ma bibliothèque de livres de recettes et je prend un livre sur le cru et j’explore des recettes surtout rapides et faciles qui annoncent quand même un goût savoureux.

Cuisiner cru s’apprivoise et nous ramène à goûter à l’essence même de l’aliment. Un légume cru bio, cueilli au jardin n’a rien d’égal. Nous avons perdu ce plaisir des sens au toucher, à la vue et au goût de croquer dans une carotte, un pâtisson, une betterave… D’avoir sous les yeux toutes ces couleurs extraordinaires non altérées par la cuisson.

Les plats transformés et les recettes d’une tradition axée sur les produits de l’alimentation industrielle nous ont fait perdre beaucoup à tout points de vue sur l’aliment simple qui pourtant est le plus basique à une alimentation qui nourrit.

DSCF4091 red
Ma poule à la menthe dans mon jardin- photo ginette dorais

Dernièrement je recevais pour souper, un de ces soirs de canicule. Pas question de cuisiner chaud, tout a été préparé cru et ça a été vraiment apprécié.

Hier et aujourd’hui, j’ai refait une de ces petites sauces crues qui accompagnait si bien une verrine pomme, concombre et grains de maïs cru. J’ai préparé des légumes frais de mon jardin et d’autres achetés chez un petit producteur bio de ma région. J’aligne dans une assiette tout ce qui me tente et surtout ce qui est frais. J’y ajoute cette sauce à l’avocat et on fait trempette de nos beaux et savoureux légumes. Betteraves tranchées finement, carottes, pâtissons, radis, concombres, tomates et autres… le choix est abondant au mois d’août. C’est vivant !

Jpeg
Dîner de canicule. photo ginette dorais

Sur la gauche dans la photo une soupe froide betteraves, tomates et dattes.

Ma petite sauce à l’avocat:

1 avocat
4 dattes Medjol dénoyautées
Le jus d’un citron
Un gros bouquet de menthe du jardin
2 cuill. à thé de miso blanc
1/4 de tasse d’eau filtrée
Poivre

J’ai mis tout ça dans mon petit mélangeur Nutri Bullet et j’ai mélangé jusqu’à crémeux. Voilà une délicieuse sauce ou trempette, rapide à préparer.

Pour ma soupe froide à la betterave:

2 moyennes betteraves ou 4 petites
3 tomates
1 ou 2 carottes du jardin
1 poivron rouge
2 dattes Medjol
1 cuill. à thé de tamari
2 cuill. à soupe d’huile d’olive

Pour les garnitures:
des flocons de dulse, de la levure nutritionnelle et des graines de tournesol ou de pignons

Coupez en petits morceaux les betteraves et les carottes.
Préparez le poivron et les dattes.
Mettre au mélangeur les légumes avec l’huile d’olive, le tamari.
Mélanger jusqu’à crémeux et verser dans des bols.
Saupoudrez dessus,au goût,les garnitures.
Un succès que cette soupe.

** Ces recettes sont tirées du livre de recettes crues de Kate Wood, CRU, traduit en français chez Modus Vivendi. Le titre anglais est Raw Living.

** Le site-blog de Kate Wood que je viens de découvrir est ici.

S’apprivoiser, c’est connaître!

 

Mes bonnes lectures d’été

… le genre de roman qui vous laisse cette émotion …

Le mois d’août vient de commencer. Plusieurs ont déjà terminé leurs vacances et d’autres les entament tout juste.

Les livres et les bons romans sont nos compagnons de vacances très souvent les plus fidèles dans les grandes chaleurs où la farniente s’impose. Mais la farniente est aussi aimée lors de nos weekends ou bien lors d’une pause rétablissement d’un malheureux épisode de santé, où nous laissons le temps au temps de faire son œuvre.

J’ai été plutôt chanceuse cet été avec de très bons romans qui ont nourri de très heureux moments de lecture. Chanceuse parce qu’il m’arrive d’avoir des attentes extraordinaires avec des romans aux prévisions favorables mais que j’abandonne en cours de lecture pour toutes sortes de raisons.

DSCF5366 (2)red

Mon premier livre que je veux vous partager ici c’est le livre de David Foenkinos, Vers le bonheur paru chez Gallimard cette année. Ce livre est un bonheur, tout simplement. C’est le genre de roman qui vous laisse cette émotion vaporeuse qui vous habite longtemps après avoir refermé le livre. Quand je lis un petit bijou comme celui-là, je reste en suspend et je referme le livre très lentement comme si je voulais rester à l’intérieur encore un peu pour m’y recueillir. Résumé du couvert:  » Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté. Derrière son secret, on comprendra qu’il y a un autre destin, celui d’une jeune femme, Camille, hantée par un drame  ».

Ma deuxième lecture est le roman de Durian Sukegawa, Les délices de Tokyo, en format Livre de Poche. Ce roman porte bien son titre car c’est un véritable délice le lecture. Un délicatesse de ton dans une histoire d’humanité touchante. Un jeune garçon Santarô retrouve le sens de sa vie grâce à une vieille dame Tokue qui sait si bien préparer les dorayaki, ces pâtisseries japonaises à la pâte de Haricots rouges  » Écouter la voix des haricots  ». ( adapté à l’écran par Naomi Kawase et primé à Cannes )

Je termine la lecture de mon troisième roman que je vous partage aujourd’hui. Bien qu’il me reste quelques pages, je vous en parle parce que c’est un roman un peu différent de mes tendances littéraires mais que je persiste et signe car c’est un bon roman. Ce roman est Le secret du mari de Liane Moriarty en format Livre de poche. Au début ça m’a pris plusieurs pages avant de bien situer les personnages et de les relier ensemble, mais tout au long ils se ficellent bien et l’attente grandit de voir où aboutira toutes ces pensées que les personnages se disent dans leur tête et que l’auteur nous met en italique.

Après ça, je repars à la chasse aux histoires intelligentes et inspirantes que me procurent les bons romans.

J’ai commandé chez ma libraire, le livre de Simon Paradis, Reine de miel chez un éditeur que j’affectionne particulièrement Les éditions Marchand de feuilles. À suivre.

Bonne lecture et bons romans. Ça vaut le bonheur de chercher les bons romans, ceux qui vous touchent et vous pénètrent de leur saveur, de leurs personnages, de leurs paysages. Derrière chaque bon roman se trouve l’auteur, écrivain passionné et talentueux. Plusieurs histoires sont écrites mais moins nombreuses celles qui sont marquantes. C’est comme tous les arts. Beaucoup se lancent dans l’aventure et quelques-uns nous livrent le sens de l’art.

Note:  Le tableau à la une : Dans la bibliothèque, d’Auguste Toulmouche, Huile sur toile, 1872.

Tempête ou Libération

Éclipse lunaire totale émotive

Une éclipse lunaire totale et très chargée nous arrive vendredi le 27 juillet. La plus longue éclipse en 100 ans : 104 minutes. À 4 degrés du Verseau.

Tempête
Patrick Neufelder- Pixabay

Déjà nous sommes en mesure de ressentir quelques turbulences à la veille de cette Super Pleine Lune.

Fortement influencée par Mars, cette éclipse lunaire totale est très émotive, porteuse de réactions vives et même agressives si l’on ne se met pas en phase calme et patience.

L’ombre de la Terre passe entre le Soleil et la Lune nous voilant la luminosité de celle-ci. Nous pouvons nous attendre à voir sortir de l’ombre ce qui y était tapi ou en couveuse.

Avec Mars, les frustrations, les irritations, les insatisfactions à quelque égard que ce soit, n’en peuvent plus d’être contenus et sont prêtes à sortir sans crier gare et parfois au moment où l’on ne voudrait peut-être pas voir ça sortir de cette façon. Le ras-le-bol, le ‘’assez c’est assez’’ fait partie de la guérison. Nous sommes en mesure de voir clairement ce qui ne nous inspire plus ni ne nous motive plus. Si nous avons été trop patient, la colère pourrait s’exprimer. Aussi dans le cas où la tension serait trop grande, essayons de canaliser cette colère vers un exutoire tel une activité qui demande de nous dépenser physiquement.

Le passé doit partir, c’est tout un challenge de nous libérer de ce que nous ne pouvons plus supporter. Le désir d’avancer et d’aller vers un futur à notre image est puissant. Nous sommes capables de projeter de façon surprenante ce que nous voulons voir arriver dans notre vie.

Cette Lune est sandwichée entre le Nœud sud et Mars, tandis que le Soleil en Lion est conjoint le Nœud Nord, libérant le passé pour le plaisir d’aller vers ce que nous désirons avec toute la passion et le courage du Lion.

Pour rendre la chose plus surprenante, tout ça se fait au carré d’Uranus… wow, là la possibilité de voir se manifester l’imprévisible dans sa vie est très présente.

Magique
Slovenčina-Pixabay

Nous serons quand même, il faut dire, retenu par Saturne trigone Uranus et un semi-sextile de la Lune à Saturne, nous donnant cette patience qui est nécessaire pour affronter la crise.

Une éclipse lunaire c’est un point où culmine quelque chose, un point de crise dramatique d’apparence seulement. Quelque chose a atteint sa pleine maturité et son point final. Soyons à l’écoute des situations qui nous ont fait amasser : frustration, colère ou ressentiment. De quelles manières et où avons-nous été retenus et empêchés d’être libres d’être qui nous sommes vraiment. Peut-être aurons-nous besoin de couper des liens, de mettre des limites et des divisions.

Pour certains cette éclipse peut être brutale, aussi c’est une bonne chose d’écouter ce qui vient, de ressentir et se préparer à passer au travers la tempête. Si l’on est préparé, nous pourrons voir les choses sous un angle différent et entrevoir la lumière délivrée par la suite. Les éclipses sont des phases de transition, de guérison. Nous sommes forcés de sortir de situations toxiques, insatisfaisantes et qui nous enlevaient de notre vibrance. Nous voudrons nous libérer de toute situation ou personne ou chose qui nous semble toxique, dysfonctionnel ou blessante. Nous pourrons mettre fin à certaines relations, ou nous défaire de certaines possessions qui nous alourdissent et nous bloquent la vue, changer de carrière, prendre une décision à long terme pour changer de style de vie, de quitter des habitudes néfastes…et encore. Ne pas se précipiter mais attendre quelques jours pour passer à l’acte.

Les éclipses sont favorables à l’éveil spirituel. Nous pouvons y déposer nos intentions et les voir se manifester rapidement dans nos vies. Aussi laissons-nous porter par cette puissante vague et nous atterrirons sur une plage dans un autre contient qui nous ravira. C’est le départ d’une nouvelle mission.

Départ
Denise Husted- Pixabay

Lorsqu’on sait ce que l’on veut et que l’on est déterminé et focussé sur notre objectif, l’univers nous supporte et nous envoie les signes et des opportunités quasi providentielles nous sont présentées… à nous d’y mettre toute notre foi pour que la magie opère de tous ses feux.

C’est une éclipse de libération. Quand nous sommes placés au cœur de la tempête poussés par le vent puissant du changement et que nous nous sentons dans le noir de l’inconnu, nous devons faire confiance et laisser aller ce que nous pensions que notre futur devrait être pour accepter ce qui est avec la confiance que ce qui est, est le meilleur pour notre évolution.

Courage, calme, détermination!

 

J’ai peur mais j’y vais

Nouvelle Lune en Cancer et éclipse solaire partielle ces 12-13 juillet.

Les éclipses sont de puissante lunaison qui signifient une accélération dans le changement, croissance et la transformation. Les nouvelles lunes marquent des débuts et des fins. Nous pouvons nous attendre à des événements majeurs en ce qui touchent les domaines régis par le signe du Cancer. Domaines qui sont : la maison, la famille, nos racines, nos fondations, notre sécurité, le public, les choses domestiques, la popularité personnelle et les questions émotives…

La maison qu’on habite physiquement, mais aussi celle de notre corps dans lequel notre esprit et notre âme a pris place. Prendre soin de son corps.

Nous pouvons profiter de cette énergie pour ressentir pleinement sa maison et son corps.

Ralph Deutschland
Ralph-Deutschland (Pixabay)

L’éclipse solaire en Cancer nous fournit une puissante énergie de renaissance, une énergie pour creuser en profondeur les besoins de nos maisons : physique, émotive, mentale. Je me nourris comment dans toutes ces maisons.

Nous avons la chance de procéder à d’importants changements dans nos vies qui seront bénéfiques pour longtemps dans le futur.

Un grand trigone entre Saturne en Capricorne, Uranus et Juno en Taureau et Vénus et Céres en Vierge, nous aide à avoir les pieds bien posés sur Terre, nous donnant la capacité de mettre en place ces changements.

Le Cancer est le signe des émotions profondes et intensément ressenties. Nous pouvons prendre conscience de ce qui ne nous nourrit plus ou ne nous intéresse plus.

Les éclipses nous invitent à de nouveaux territoires, à sortir de notre zone de confort. Nous sommes appelés à laisser quelque chose pour faire de la place pour un nouveau chapitre dans nos vies. Soyons à l’écoute de nos feelings, de notre intuition, de comment l’on se sent. Laissons-nous stimuler par le changement que nous pouvons ressentir devant nous.

Engin Akyurt Siem Reap Cambodia
Engin Akyurt,  Siem Reap, Cambodia

C’est vraiment une lunaison de renaissance. La maison qui contient le 20 degrés Cancer, vous dit les domaines de votre vie qui ne vous élèvent plus, où vous avez terminé de croître et qui sont prêts à être relâchés afin de permettre la naissance de nouvelles choses.

Pour amplifier ce potentiel de transformation, le Soleil et Pluton sont en opposition serrée. Pluton révèle ce qui est caché, notre part d’ombre et en interaction avec le Cancer, il nous révèle sur nous-mêmes dans nos relations intimes et familiales.

Les éclipses représentent de nouvelles opportunités de croissance.

J’ai confiance que l’univers supporte ma vie. Je lâche prise sur mes peurs de l’inconnu.

Pour moi qui suis très fortement touchée dans l’axe Cancer-Capricorne, je me calme face au changement de lieu de résidence qui s’annonce. J’ai abandonné de vouloir trouver la  »maison » car je sais profondément en moi qu’elle sera parfaite. J’arrête de faire des scénarios de maisons. Elle me sera délivrée mieux que ce que je pourrais penser. Je me sens tranquille.

Face à de nouveaux territoires, c’est vrai que nous ressentons une fébrilité et une inquiétude mais nous sommes naturellement portés à plonger car nous savons que cela nous apportera une évolution, une prochaine étape.

Sven Lachmann ZerbstAnhal Germany
Sven Lachmann, Zerbst Anhal, Germany ( Pixabay)

C’est fascinant et tellement stimulant de franchir des étapes de vie, C’est comme ce chemin entre les arbres si lumineux que j’ai vu apparaître dans mon esprit ces derniers temps. Je n’ai aucune idée où il aboutira mais je sais que je dois y entrer. Il porte une signalisation comme les enseignes de rues, un panneau avec une direction. C’est là qu’on me dit d’aller, j’hésite mais c’est un si beau chemin, bordé d’arbres magnifiques. Je m’y engage avec un premier pas très lentement car je veux bien en profiter.

Allez vers le changement vers votre prochaine étape avec confiance!

Zucchini et tournesol

Tagliatelles de zucchini

Une recette fraîcheur pour les canicules

Cette semaine, la température élevée ne nous épargne pas. Des 35°C  avec facteur humidex jusqu’à plus de 40°C,  c’est beaucoup.

Quand il fait si chaud, je cuisine simple, je cuisine cru.

Mon légume cru favori pour ces jours chauds, c’est le zucchini et mon outil favori le coupe-spirales. Le mien est plus que simple et très facile à nettoyer. J’oubliais mon mélangeur Harley Pasternak tout puissant qui fait aussi partie de mes chouchous.

DSCF5318red ro

Je peux faire avec mon petit bidule, seulement des tagliatelles ou des spaghettis mais cela me va très bien. Simplicité tu m’attires!

Aujourd’hui une recette légèrement modifiée à mon goût personnel, tirée du livre de Violaine Bergoin, dont le titre est Raw Food publié chez Hachette Cuisine.

Une sauce marinara, des boulettes aux graines de tournesol et un crumesan.

Pour la sauce marinara :

4 belles tomates bio bien sûr
1 gousse d’ail (j’en ai mis 2)
4 tomates séchées en bocal ou réhydratées
1 cuill. à soupe d’huile d’olive
1 datte medjol ou 2 cuill. à soupe de sirop d’érable
De l’origan frais effeuillé
Du basilic frais finement haché.
Une pincée de piment d’Espelette ou de Cayenne
Sel et poivre du moulin

Pour les boulettes :

150 g de graines de tournesol
40 g de tomates séchées
1 gousse d’ail
De la coriandre finement hachée (au goût, moi j’adore)
Une cuill à thé de piment d’Espelette
6 à 8 cuill. à soupe de jus de citron

Pour le crumesan :

100 g de noix du Brésil
4 cuill à soupe de levure maltée
sel ou sel d’ail

Préparation:

Pour la sauce marinara, c’est simple, on met tous les ingrédients au mélangeur avec 450 ml d’eau. On garde au frais.

Pour les boulettes, j’ai concassé grossièrement les graines de tournesol au moulin à café. Puis on mélange avec le reste des ingrédients à la main. On prend garde de garder le mélange ferme en ajustant le jus de citron lentement. (ce que je n’ai pas fait et m’a donné des boulettes un peu molles).

Pour le crumesan, j’ai d’abord mis mes noix à concasser dans mon Nutribullet mais ce pourrait être avec un robot culinaire. Puis je mixe avec la levure et un peu de sel d’ail. Parfois je rajoute un filet d’huile d’olive.

Il ne reste qu’à préparer les tagliatelles avec mon coupe-spirales.

Tagliatelles de zucchini 2 red

C’est une recette qui malgré qu’elle paraît longue dans sa liste d’ingrédients, se fait en quelques minutes.

C’est absolument délicieux avec cette sauce tomate et le petit goût de la datte qui laisse une douceur.

Zucchini et tournesol
Tagliatelles crues de zucchini

Je prépare différentes versions de crumesan pour en avoir toujours au frigo: je varie les noix, les quantités de levure et de poudre d’ail… noix de cajous, noix de Grenoble, noix du Brésil.

Une assiette colorée et très nourrissante. Simple, légère et satisfaisante.

Bonne dégustation !

 

 

Amitié, une huile

Un bon livre

Vivre cent ans- portraits inspirants

L’été c’est chaud parfois. Quand les grandes chaleurs nous rendent un peu somnambules, rien de plus approprié qu’un bon livre.

J’avais mis de côté quelques livres que j’ai lus récemment et qui m’ont donné beaucoup de plaisir. Ceci dans l’objectif de les partager dans mon ZesteplorArtrice.

Le premier dont je voulais vraiment vous parler c’est le livre de Justine Latour et de Marie Noëlle Blais, Vivre cent ans, publié chez Marchand de feuilles. Justine est photographe et dessine et Marie-Noëlle est libraire, éditrice et encore. Ces deux sœurs ont voulu présenter des portraits de femmes et d’hommes centenaires québécois, dans un livre qui se lit comme un vrai roman.

VIVRE CENT ANS

vivre-cent-ans

Que faut-il manger pour maximiser sa longévité? Quelle est la place de l’amour et de l’activité physique dans la vie des gens qui vivent longtemps? Dix centenaires québécois donnent ici leurs conseils pour vivre plus de cent ans. Claire Sigouin, 101 ans, conduit toujours sa Honda Civic pour aller jouer à la pétanque deux fois par semaine. Aldéric Parent, qui continue à pêcher la truite à Nouvelle, en Gaspésie, croit en la générosité des hommes. Monsieur Mohyeddin, 111 ans, vit avec ses petits-enfants et croit qu’il faut s’entourer de gens plus jeunes que soi. René Bureau, paléontologue, estime qu’il faut nourrir ses passions. Les sœurs Godreau, qui ont vécu ensemble jusqu’à 105 et 103 ans, prônent l’amitié sororale. Au-delà des conseils des centenaires, Vivre cent ans propose une plongée en apnée dans l’intimité de 10 personnalités inspirantes, admirables.336 pages / Prix: 24.95$ / ISBN 9782923896793

Chaque portrait est absolument captivant. Il y a cette magnifique Claire Sigouin, l’insoumise : — rester active et faire ce que l’on a toujours fait. Elle est moderne, s’est adaptée aux technologies et elle conduit toujours sa voiture. Célibataire, elle nous dit qu’il ne faut pas se marier si l’on n’est pas amoureuse. Rester libre et ne rien faire comme les autres : Ce n’est pas parce qu’on est vieux que le monde ne nous appartient pas!

Et Joacquina Germain Lalande qui a du caractère, toute sa vie elle n’a eu peur de personne. René Bureau : suivre ses passions jusqu’au bout. Léo Asselin : savoir partager sa vie, être au courant de ce qui se passe dans le monde. Léo fait toujours son pain à coup de dix ou douze pains la fournée.

Les vies de ces centenaires sont toutes riches et intéressantes. Chaque histoire de vie nous apprend beaucoup sur l’art de vivre et de vieillir. Les auteurs nous les présentent comme des amis sinon de la famille qu’on retrouve avec ravissement.

Ces centenaires nous partagent des leçons d’art de vivre très simples et pourtant si souvent mises de côté aujourd’hui : Se préparer à manger chez-soi, cultiver un potager, aimer les autres, faire de son mieux, avoir une passion, être curieux, faire ce que l’on aime…

La simplicité demeure pour moi un art de vivre qui m’apporte bien plus de choses que la richesse ne pourrait jamais me combler. Vivre simplement n’est pas simple dans notre monde où tout se veut complexe mais sans réel objectif de vie.

Bien j’espère vous avoir donné le goût de connaître ces merveilleux centenaires québécois qui inspirent à vivre une vie simple mais tellement riche de présence.

Bonne lecture

Note sur l’œuvre à la une: Une toile qui date un peu, 2001. J’aime cette toile parce qu’elle représente l’amitié fidèle et durable entre femmes, entre sœurs. Cette toile m’avait été inspirée d’un film dont j’ai oublié le nom des merveilleuses comédiennes. Deux sœurs en fin de vie qui cohabitaient et qui prenaient soin l’une de l’autre. Un film touchant.

 

Discernement

Changer d’angle de vue

Nouvelle Lune en Gémeaux à 22 degrés.

En Gémeaux cette Nouvelle Lune vient planter en terre les semences du changement. Le Gémeaux, signe d’air et mutable, met en lumière le pouvoir que nous avons avec nos pensées et nos mots sur notre réalité.

Où nous sentons-nous pris, coincés dans notre vie? Ces moments où l’on se sent figé, où l’on a l’impression de tourner en rond et où le ras-le-bol est au maximum… c’est là qu’il arrive cet éclair soudain de : «« je commence à voir et à savoir ce qui s’est tramé dans ma vie à ce point-ci et là j’entrevois que je dois faire quelque chose pour sortir de cette torpeur »».

Le temps qui passe 3jpg
Le temps qui passe, huile, 10 X 10 po. (25 X 25 cm) @ ginettedorais 2010

 

Le premier pas lorsqu’on se sent coincé dans un domaine de sa vie, c’est d’abord de voir les choses sous un nouvel angle d’approche et ici le Gémeaux nous permet de multiples perspectives sur cet état de stagnation très inconfortable. Si l’on a l’impression de tourner en rond et de toujours répéter les mêmes actions, cette Nouvelle Lune nous offre la chance de réécrire notre histoire et de nous élever au-dessus des circonstances qui nous bloquent.

Mercure régit le Gémeaux et La lune le Cancer, alors comme ils sont en mutuelle réception, l’appel est placé au niveau de notre intelligence émotionnelle, cette intelligence du cœur qui sait mieux que l’intellect.

Il nous est proposé d’écouter cette voix subtile et si instantanée, d’entendre la tonalité des sentiments derrière les mots que nos interlocuteurs prononcent plus que leur contenu.

Mercure fait carré à Chiron. Une certaine réactivité est possible quand les gens prennent personnel ce qui est dit. La communication douce et la compassion sont requises.

Le 15 juin précisément, Mercure s’oppose à Saturne et nous suggère qu’une importante décision doit être prise, et celle-ci en lien soit avec les relations intimes, la famille, la maison, ou l’immobilier.

Comme l’opposition Mercure-Saturne nous permet de voir les choses de manière réaliste, la critique ou la négativité ou le jugement peuvent prendre place … soyons vigilants là-dessus et changeons ces pensées pour des pensées positives dans une direction plus productive. L’influence du Gémeaux peut nous aider à comprendre comment nos pensées peuvent souvent saboter nos vérités, nos désirs intérieurs, notre intuition.

Cependant Mercure est en dehors de sa déclinaison normale. Ce Mercure hors limite peut nous aider à étendre nos perceptions en dehors des limites de notre pensée et à trouver de nouvelles idées et de nouvelles vues. Une possibilité ici, de penser en dehors de la boîte pour accéder à des solutions nouvelles auxquelles nous n’aurions pas pensé autrement. Ça peut aussi être des solutions qui étaient déjà là mais nous les avions peut-être écartés et là sous un nouvel éclairage elles deviennent intéressantes.

Cette Nouvelle Lune fait un sextile à notre innovateur Uranus qui est à 1 degré Taureau, nous donnant l’occasion de parler de nos idées non-conventionnelles avec confiance, intégrité et intelligence (celle du cœur, aimante et sensible)

DSCN42390022
Série: Manger en pleine conscience, huile, 16 X 20 (40 X 50 cm) @ ginette dorais 2011

Habituellement les Nouvelles Lunes sont initiatrices de projets, mais là nous nous retrouvons avec plusieurs planètes en mouvement rétrograde ou qui sont sur le point de l’être : Jupiter, Saturne et Pluton sont rétrogrades. Bientôt Neptune aussi sera rétrograde le 18 juin suivi par Mars le 26 juin. Ce qui nous met plutôt en mode réflexion nous permettant de discerner ce qui est vrai et réel dans nos vies présentement, de guérir le passé et de modifier nos perceptions pour réécrire cette nouvelle histoire quand le temps sera venu. Une excellente période pour mettre en place un plan d’action, pour commencer même les premières étapes nécessaires de libération et de prospection.

Une Nouvelle Lune de prise de conscience de ce qui doit être fait pour se sortir du piège qui nous retient les pieds. Une décision est à prendre. De l’amour et de la compassion nous sont demandés dans nos conversations. Changer de position, aborder les choses différemment, prendre des voies différentes car si nous prenons toujours le même chemin nous arrivons toujours à la même place.

Changeons les moyens, les routes, les vues, les angles…

Beaucoup de choses sont à revoir tant dans nos vies personnelles que dans le monde.

Uranus en Taureau pour les 7 prochaines années vient nous faire réévaluer tout ce secteur terrien du Taureau. L’agriculture en particulier ne tient plus la route et nous empoisonne à chaque jour. Un important virage doit se faire si nous voulons survivre.

Des experts ont publié la première étude mondiale jamais réalisée sur la détérioration des sols de la planète qui dégrade l’eau, les aliments, en bref le bien-être des humains au point de les contraindre à migrer. Ce rapport a été réalisé par une centaine de chercheurs bénévoles de 45 pays pour le compte de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

Le Devoir: Alerte sur la dégradation des sols et son impact sur les humains

Je vous reparlerai de ce grand révolutionnaire qu’est Uranus et son influence sur plusieurs sphères que régit le signe du Taureau.

Pour une nouvelle croissance il nous faut une nouvelle approche!