Se renouveler

Dans l’intense Pleine Lune dans laquelle nous sommes jusqu’au 8 octobre prochain, une citation m’a accrochée et j’en ai fait un petit carton d’inspiration. Je découvre cet auteur et motivateur Steve Maraboli

Steve Maraboli jpeg 3 a

Note: Dr. Steve Maraboli est un scientifique comportemental spécialisé dans la psychologie de motivation, la dynamique de leadership, et la mentalité de pointe de performance. Conférencier, auteur et observateur social populaire.

S’abandonner à l’Univers

Avec confiance, s’abandonner

Pleine Lune demain le 29 mai en Sagittaire opposant le Soleil en Gémeaux, illuminant la sagesse de notre âme que nous reconnaissons tous, à quelque moment, posséder au fond de nous.

Cette Pleine Lune fait un grand trigone avec Chiron en Bélier et le Nœud Nord en Lion… le feu qui ici, a le pouvoir de chasser l’illusion pour nous amener cette vérité que nous avons besoin pour libérer la guérison que nous apporte ce trigone.

Le Sagittaire appelle cette authenticité noble. La guérison délivrée ici se fera quand nous ferons confiance à notre intérieur, quand nous oserons nous découvrir et partager notre vérité et ceci uniquement dans l’amour et la vulnérabilité. Il est très insécurisant de vivre notre vulnérabilité et d’en faire une part importante de notre avancement.

Pour aider à trouver comment, bouger physiquement nous apportera le calme nécessaire où le ha et le ho nous viendra soudainement très clairement et nous saurons quoi faire et comment.

Présence-c, acrylique, 36 X 48 po.
Bouddha et géraniums, présence dans l’atelier, huile, 36 X 48 po. @ ginette dorais

Conjointe à Antarès, l’étoile rouge du Scorpion, à 9 degrés Sagittaire, cette Pleine Lune se trouve amplifiée, prête à l’action sans peur… se retenir de blâmer les autres mais plutôt regarder en soi-même et confronter ses propres démons, affronter ses peurs profondes qui ont supporté l’état dans lequel nous sommes plongé, de même que réfléchir au système de croyances qui nous retient en arrière.

Mon conjoint est un fan de Byron Katie, il a lu (en fait écouté en audiobook) presque tous ses livres. Byron Katie nous propose de nous libérer des limites de notre esprit dans  »Le Travail/The Work’’ au travers quatre questions. Pour chaque pensée qui provoque une réaction émotive, l’on pose les questions suivantes : * Est-ce que c’est vrai? *Puis-je savoir avec certitude que c’est vrai? *Comment je réagis et qu’est-ce qui se produit quand je crois cette pensée? *Qui serais-je sans cette pensée? —-Intense n’est-ce pas. Nous ne sommes pas ce que nous pensons, nous sommes des êtres libres. (Byron Katie a fait une dépression sévère à la trentaine.Pendant dix ans sa dépression s’est aggravée… Katie comprit que lorsqu’elle croyait qu’une chose devrait être différente de ce qu’elle est (« Mon mari devrait m’aimer d’avantage », « Mes enfants devraient m’apprécier ») elle souffrait, et que lorsqu’elle ne croyait pas ces pensées, elle était en paix. Elle réalisa que ce qui avait causé sa dépression n’était pas le monde autour d’elle, mais ce qu’elle croyait concernant le monde autour d’elle. )  Pour en savoir plus voici le lien en français: http://thework.com/sites/thework/francais/

Jupiter est trigone Neptune, les indications, les messages, les directions nous arrivent soit par les rêves ou par notre intuition. L’intuition, vous savez ce ‘’gut feling’’ qui nous vient du ventre et qui nous rappelle que le véritable cerveau est là et que nos pensées sont des vagabonds qui vont et viennent et qu’on ne les laisse pas nous diriger. Nous pouvons faire de grands progrès dans notre vie spirituelle, dans la compréhension de qui nous sommes vraiment au centre de soi pas dans la tête…pour y arriver: se reposer, se retirer dans le calme ou dans la nature encore mieux, méditer, tranquille pour juste être.

Mars entrera rétrograde le 26 juin jusqu’au 27 août et Jupiter est déjà lui aussi en mouvement rétrograde jusqu’au 10 juillet, une période pour ralentir, revoir ses désirs personnels et sa direction, se régénérer car notre vitalité pour plusieurs a été mise à rude épreuve par le tempo accéléré des derniers mois. Mars conjoint le Nœud Sud en Verseau, indique une perte de vitalité et de pouvoir lorsqu’on tente d’imposer ses idées aux autres, lorsqu’on s’est laissé prendre par le diktat de notre esprit plutôt que de notre cœur, ou lorsqu’on a sacrifié son authenticité pour être accepté par les autres. À chaque fois que nous nous trahissons dans ce que nous sommes, nous perdons de nous-mêmes.

Saturne qui est la seule planète dans son domicile, est rétrograde en Capricorne. Saturne est en apex d’un formidable yod avec le Soleil en Gémeaux et le Nœud Nord en Lion. Saturne rétrograde nous rappelle que notre bonheur ne dépend aucunement des événements extérieurs mais que c’est entièrement de notre responsabilité la manière dont nous y répondons. Saturne en Capricorne nous remet en mains notre responsabilité sur notre vie. Saturne dans sa forte position dans cette lunaison peut provoquer de la peur déclenchant le désir de contrôler ce qui nous arrive et de faire taire à tout prix notre cœur, ce qui est impossible… sinon en apparence pour quelque minutes ou heures mais les conséquences seraient dangereuses.

Il est grandement possible pour nous de profiter des énergies les plus hautes de cette Pleine Lune au travers la confiance et le lâcher prise.

« C’est dans le lâcher prise que la vie est servie à la perfection bien mieux qu’on peut imaginer avec le contrôle de notre esprit. Lâcher prise suppose que le meilleur résultat possible a déjà été sélectionné par notre essence et que nous expérimentons exactement les intentions de notre âme peu importe ce que nous pensons » Ariel Spilsbury

C’est tellement juste. Je ne sais pas si vous en avez déjà fait l’expérience mais à chaque fois qu’on pousse la vie dans une direction forcée, celle-ci nous renvoie la balle et parfois elle arrive sur notre tête si nous n’avons pas bien regardé. Mais quand soudain épuisé de se battre nous baissons les bras et abandonnons la lutte de l’esprit, alors la vie déploie sa vérité et nous délivre sur un plateau la réponse tant cherchée.

Depuis très longtemps une expression s’est collée dans moi, une expression extraordinaire : Surrender to God… ou se rendre à Dieu ou à l’Univers ou à la Vie … peu importe comment vous nommez cette force incroyable qui soutient tout ce qui existe dans une sublime beauté qu’est notre monde, il n’y a qu’à regarder ce printemps et ses parfums où les lilas nous embaument, où les pommetiers fleurissent de tous ces roses et ces blancs et où les verts se peignent de tant de nuances.

67b9b3e2-3d85-4ec6-9f6f-51f73e525fe5
Somptueuse humilité du printemps, Photo G. Dorais

Un livre a retenu mon attention et je l’ai mis dans ma wishlist. Ces auteurs ont écrit un manifeste pour la réintégration de la nature dans nos villes, nos milieux de vie quotidien. Planting in a Post-Wild World: Designing Plant Communities for Resilient Landscapes (English) de Thomas Rainer et Claudia West

 »Over time, with industrialization and urban sprawl, we have driven nature out of our neighborhoods and cities. But we can invite it back by designing landscapes that look and function more like they do in the wild: robust, diverse, and visually harm9781604695533fonious. Planting in a Post-Wild World by Thomas Rainer and Claudia West is an inspiring call to action dedicated to the idea of a new nature—a hybrid of both the wild and the cultivated—that can flourish in our cities and suburbs. This is both a post-wild manifesto and practical guide that describes how to incorporate and layer plants into plant communities to create an environment that is reflective of natural systems and thrives within our built world.  »