Une Super Pleine Lune de Vérité

Prenons la voie du Bouddha

Le mois de décembre marque un passage important dans les planètes. D’importantes planètes sont sur le point de changer de signe. 2018 nous met la table pour un repas aux saveurs nouvelles. De nouvelles énergies entrent en jeu dans notre évolution et personnelle et mondiale. Nous entrons dans 2018, avec une nouvelle énergie et un nouveau regard pour l’année qui vient.

Dimanche le 3 décembre une Super Pleine Lune à 11 degrés du Gémeaux. La dernière Pleine Lune de l’année. Une Super Pleine Lune amplifie ses effets. Juste avant, nous avons Mercure qui entre en rétrogression conjoint Saturne en Sagittaire. Ce qui contribuera à retenir un peu cette amplitude.

Les choses n’avanceront pas aussi vite qu’on le souhaiterait.

En Gémeaux cette Pleine Lune apporte des révélations sur les choses qu’on a besoin de savoir et les chances sont grandes qu’on en apprenne plus sur certains secrets qui ont été retenus. Cette Pleine Lune forcera la lumière sur la ou les vérités qui ont besoin d’être révélées. Si elles ont été retenues pour de mauvaises raisons alors cette Pleine Lune va les faire sortir. Ça peut prendre un peu de temps car les choses vont moins vite avec Mercure rétrograde en conjonction à Saturne mais elles vont sortir. Restons aux aguets car ce sera libérateur.

Percée de lumière 2red
Percée de Lumière, huile, 16 X 20 pouces @ ginettedorais

Cette Pleine Lune en Gémeaux a pour mission de se connecter à la vérité. La vérité c’est aussi la nôtre sa vérité, qui nous sommes. Sommes-nous la vraie version de nous-mêmes ou avons-nous adopté une version influencée par les médias ou par d’autres personnes. Mercure qui stationne conjoint Saturne nous fait vérifier si l’on vit notre histoire authentique ou celle de quelqu’un d’autre.

Neptune en Poissons fait un carré à cette Pleine Lune en Gémeaux et au Soleil en Sagittaire. Nous pouvons vivre des moments de confusion ou même de distraction. Pour déjouer cette brume, nous devons d’abord faire la paix avec notre mental. Se trouver des moments de quiétude complète pour entendre la subtilité de son âme. Ce carré entre Neptune en Poissons et la Pleine Lune en Gémeaux pourrait nous faire rejeter les émotions qui ne correspondent pas à notre pensée, tandis que le Soleil en Sagittaire pourrait participer à invalider ces émotions parce qu’elles n’entrent pas dans un certain système de croyance…elles pourraient être jugées irrecevables. Ce grand carré en T nous demande d’ouvrir et de changer sa perspective pour voir ce qu’on ne peut voir et de faire confiance à ce non-visible plutôt que ce qui apparaît évident.

Parce qu’ici notre logique est dérangée et dans ce brouillard neptunien, si nous tentons de discerner la vérité au travers le rationnel, nous pouvons être encore plus confus. La réponse est dans le non-visible, dans ce sentiment qui passe en soi et nous donne l’indice que nous devons faire autrement pour trouver ses réponses. Neptune nous donne ses indices au travers les rêves, les symboles, les images qui nous parlent de façon plus présente. À lire, Les hasards nécessaires de Jean-François Vézina, inspiré de la synchronicité de Carl Gustav Jung.

Résistons à nos peurs et utilisons nos muscles spirituels pour discerner ce qui est bon pour notre élévation. S’inquiéter, c’est se servir de l’imagination pour créer ce qu’on ne veut pas (channel Esther Hicks, Abraham). Dans cette confusion et ce voyage assez ardu vers soi-même certains trouveront plus facile de juste s’évader à travers les nombreuses distractions ou évasions de toutes sortes qui sont tellement offertes, juste là à portée de mains, comme l’alcool ou la drogue ou toute autre impulsion de fuite…nous y perdrions beaucoup car l’occasion ici est tellement bonne pour réellement avancer.

Neptune nous invite à imaginer la plus haute version de nous-même et de la collec200px-Aldebaran-Sun_comparison-fr.svgtivité.

Cette Pleine Lune est conjointe l’étoile fixe Aldébaran qui est à 9 degrés Gémeaux. L’étoile la plus brillante de la constellation Taureau. Aldébaran est reconnu comme l’œil de Révélation ou l’Étoile de l’Illumination. Elle est associée avec le troisième œil, notre vision intérieure et intuitive et avec Bouddha. L’activation d’Aldébaran pointe vers le haut potentiel de cette Pleine Lune.

Si nous sommes capables de faire taire notre mental, et de passer au travers les voiles de l’illusion et des distractions, alors nous serons en mesure d’accéder à l’esprit divin et de s’ouvrir à un nouveau palier de sagesse et d’illumination.

Ce mois de décembre s’ouvre sur la vérité révélée, la nôtre et toutes les vérités que le monde à besoin.

Avec Aldébaran, prenons la voie du Bouddha et soyons ouverts à l’invisible car c’est là que nous serons le plus aptes à trouver nos réponses. Le rationnel n’est pas utile ici mais est plutôt un agent de confusion. Enya a d’ailleurs intitulé une de ses pièces Aldébaran

Pourquoi pas commencer la méditation en ce début décembre où Mercure rétrograde nous invite à nous intérioriser.

Présentement je lis une nouveauté parue chez Guy Saint-Jean, Guéris-toi toi-même, ce que la méditation apporte à la médecine de Pr Saki Santorelli, professeur de médecine et Directeur de la clinique de réduction du stress et directeur du Center for Mindfullness de l’université du Massachusetts. Je débute le livre. Voici une citation tirée de ce livre :

Nous sommes tous considérablement imparfaits, meurtris, agacés ou blessés, ici-bas. Mais cette condition humaine, qui nous est si douloureuse et, à certains égards, honteuse- parce que nous nous sentons faibles quand notre réalité est mise à nue-devient bien plus supportable lorsqu’elle est partagée, en face à face, au moyen de mots derrière lesquels nous percevons un regard humain expressif. Alice Walke

Imparfaits, meurtris, agacés ou blessés…mais nous sommes humains et c’est la beauté de la vie!

 

 

 

Une Pleine Lune de courage

L’axe Bélier-Balance: soi et l’autre

Une Pleine Lune c’est déjà tout dire, c’est intense, émotif et prometteur de rebondissement…en Bélier, en signe de feu en polarité à la Balance …les relations sont mises au jeu.

cygne 3
Courage, huile, 24 X 30 po. tous droits réservés @ ginettedorais

Si nous étions endormis, nous voilà bien réveillés, prêts à l’action. Au carré de Pluton, l’explosion n’est pas loin. Nous sommes plutôt impatients et facilement irrités, deux combustibles pour allumer le feu de Mars toujours prêt à se battre. Le mieux pour utiliser ce feu est de se retenir, se garder une petite gêne et voir comment il est possible d’orienter notre colère et nos frustrations vers quelque chose de créatif et de positif.

Le dialogue est souhaitable toujours pour autant que nous prenions notre place, la place qui nous revient et que l’autre aussi revient à sa place, si jamais il avait dépassé les limites sur notre territoire.

Il est possible que nous soyons allés trop loin en abdiquant notre vérité pour garder la paix ou pour sauver une fausse harmonie…ce qui peut alors s’élever en colère qui pourrait nous surprendre au moindre détour. La colère est le meilleur combustible pour avancer vers soi pour autant qu’on la comprenne et qu’on la canalise vers une solution pour sortir de cette impasse du moins que nous avons perçue comme telle. Opposée à Mercure en Balance, exprimons nos besoins, notre vérité en respectant celle de l’autre et en écoutant aussi la sienne. Nous est-il arrivé trop souvent de se mettre de côté pour plaire à l’autre ou pour ne pas engendre de conflits, avons-nous trop endurés?

Il est plus que légitime d’être soi-même sans composition, d’être sensibles, vulnérables, curieux, intelligents sans pour autant enlever quoi que ce soit à l’autre. Ça peut effrayer d’aller se ‘’montrer dans sa nudité authentique’’ de se tenir debout pour défendre ses valeurs, et même s’il nous arrivait de tomber, ‘’so what’’ nous sommes cela, nous sommes humains. Peut-être que devenir soi-même pourrait effrayer aussi les autres qui ne nous ont jamais vu nous tenir debout.

Pluton en Capricorne fait carré à cette polarité et nous demande de reprendre notre pouvoir. Accepter ses responsabilités en ne rejetant pas le blâme sur l’autre, c’est le meilleur moyen de reprendre le contrôle sur sa réalité propre.

Jupiter est toujours dans sa troisième et dernière opposition à Uranus qui nous a permis ces derniers dix mois de progresser dans notre mode relationnel. Nous avons beaucoup appris sur celui-ci au travers les bonnes et les moins bonnes relations. Plusieurs changements sont survenus, des relations se sont terminées et de nouvelles sont apparues.

tic-tac-toe-1777933_1920
Silvia & Frank  •  Eschweiler-Engelskirchen/Deutschland

Jupiter va sortir de la Balance le 10 octobre pour aller séjourner en Scorpion pour la prochaine année. Il nous reste encore des choses à finaliser, nous pouvons en faire le bilan afin de cerner ce que nous avons pu retirer de ces expériences relationnelles.

Mars qui est le maître du Bélier et Vénus de la Balance sont conjoints en Vierge, signe du service et du corps…ces deux acolytes ensembles nous permettent d’approfondir notre relation à notre corps et à la Terre qu’on habite : on habite son corps et on habite la Terre et comment on se comporte dans cette relation.

Vénus/Mars, carré à Saturne à 22 degrés, nous rappelle que la patience est de mise de même que le courage et la ténacité. La notion de ‘’timing’’ est ici très importante…quand agir. Avec Saturne, nous sommes mieux placés pour voir où ça fonctionne et où ça ne fonctionne pas…autant dans notre corps que dans notre environnement. Il est possible d’être inspiré et de comprendre où il est préférable de dépenser ses énergies pour être plus efficaces dans sa vie et sa santé. On peut se réaligner vers un meilleur équilibre.

Dans cette Pleine Lune, nous devons restés bien ancrés au sol, et se protéger des personnes qui sont des professionnels de la haine ou qui sont déconnectés du réel.

Recherchons ce qui nous connecte avec la vie et avec ceux qui nous réponde.

Cette Pleine Lune porte en elle la possibilité de transformer quelque chose ou d’être transformé par quelque chose.

Courage et Vérité dans la compassion.

Lumière!

 

 

 

 

Ce sont les maisons qui nous choisissent!

C’est la maison qui choisit ses propriétaires…

Après avoir acquis plusieurs maisons, j’ai pu observer que c’est la maison qui choisit ses propriétaires. Même le logement agit de même.

Les maisons qui ont une histoire, récentes ou plus anciennes, réagissent à l’acheteur qui se présente pour en faire l’acquisition. Les maisons ont une âme, qui a été nourrie par ses habitants au fil des passages de ses différents propriétaires. Elles acquièrent alors une énergie propre qui agit en aimant lors des visites d’achats.

Pour qui est sensible et capable de voir au-delà de l’action, cette énergie est ressentie et peut être lue.

Mon oasis, huile, 24 X 36
Mon oasis, huile, 24 X 36 po. (61 cm X 91 cm), tous droits réservés @ ginette dorais

Si l’âme n’est pas respectée et se trouve forcée ou dénaturée par les mauvais acquéreurs dont l’énergie n’est pas compatible avec celle de la maison, celle-ci ne leur rendra pas l’abri désiré.

Je dirais que plus les habitants de la maison ont une évolution spirituelle consciente, et qu’au fil du temps il en a été ainsi pour plusieurs propriétaires, cette maison ira jusqu’à rejeter ceux qui ne sont pas en harmonie avec ses vibrations. Même si intellectuellement, l’on essaiera de l’acquérir, elle se rebellera et fera en sorte que cela n’arrive pas. Par deux fois, j’ai vécu une expérience assez surprenante qui, à prime abord, aurait dû nous inquiéter mais qui s’est avérée des plus chanceuses. Une première fois, lors de la vente d’une maison, l’acheteuse se désiste quinze minutes avant la signature notariée. Nous étions plutôt sous le choc, ayant fait une promesse d’achat sur une nouvelle maison sans condition étant donné que les conditions pour celle que nous vendions étaient toutes levées. Nous avons appris que cette acheteuse était sur le bord d’une faillite et avait une personnalité narcissique, elle poursuivait à qui mieux mieux tous et chacun dont elle se sentait victime. Nous avons alors eu une nouvelle offre le lendemain qui a été conclue et dont l’acquéreur était plus juste pour elle. Une autre expérience semblable où la personne qui voulait acheter n’avait vraiment pas l’énergie de l’âme de la maison même à l’opposé de celle-ci, n’ayant aucune affinité avec l’énergie de paix et de joie que cette maison dégageait, un acheteur turbulent, insensible et immature presque agressif à l’intimité paisible du lieu. À la dernière minute, il a eu peur et a reculé. Un autre s’est présenté et encore une fois plus juste à la maison. Ce qui m’émerveille toujours quand une telle chose se produit.

L’on a souvent vécu pour la plupart, de vouloir habiter un logement ou une maison et qu’à la visite de ce lieu, nous ressentions un malaise ou quelque chose parfois difficile à nommer qui nous donnait envie de partir au plus vite du lieu. Ce quelque chose d’invisible, de vibrationnel ne peut être perçu par tout le monde mais par ceux qui ont développé leur intuition et leur faculté d’écoute extrasensorielle. Et les autres qui ne font confiance qu’à leur intellect voudront quand même s’y loger et plus tard, peut-être n’y resteront pas longtemps ou y vivront plusieurs désagréments. Ça va dans un sens comme dans l’autre, selon que les vibrations seront accordées ou pas, les unes aux autres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Humble, huile, 8 X 8 po. ( 20 X 20 cm) tous droits réservés @ ginette dorais

Il y a des maisons de passage où l’on va chercher quelque chose de nécessaire pour évoluer vers autre chose. Des maisons oasis où l’on se reconstruit. Des maisons d’apprentissage où l’on règle des karmas, de voisinage, de bruit, d’isolement etc… Des maisons pour y fonder une famille, des maisons de travail et encore.

Le plus important c’est de choisir sa maison. Si l’on est en couple, bienheureux seront ceux qui sont rendus à la même place dans leur connaissance d’eux-mêmes avec les mêmes niveaux vibratoires.  Sinon, les compromis seront nécessaires pour que les deux y trouvent l’espace pour avancer. Si l’un des deux va juste dans le choix de l’autre pour lui faire plaisir ou pour garder son couple en vie, ça risque de ne pas bien fonctionner pour les deux.

Dans choisir, il y a forcément au départ des critères de choix. Bien que pour la majorité, les critères sont difficiles à établir si l’on n’a pas une connaissance de ses besoins de base. Par besoins de base, je pense ici de ces besoins subtils de l’âme qui nous interpelle intérieurement mais que trop souvent l’on fait taire avec des ‘’ il faut que’’, avec des idées extérieures à soi imposées par ce qu’on devrait faire au lieu de ce que l’on ressent intérieurement et qui s’adresse plus justement à son être.

Pour augmenter ses chances, il est bon de se donner des ouvertures sur l’imprévu, sur ce qui apparaît soudainement en dehors de notre première zone de recherche. C’est souvent là que les surprises heureuses nous attendent.

Je pense que c’est les mêmes principes quand vient les choix de vie comme le travail, ou le choix de son partenaire de vie. J’étirerais ça jusqu’à choisir ses vêtements, son auto, ses meubles, son décor…est-ce que cela est vraiment ce que je suis ou si c’est ce que je pense devoir être pour être dans la norme.

Dans ce monde où les influences extérieures sont fortes : télé, réseaux sociaux, magazines, cinéma… les critères de sélection sont souvent ceux des autres et il est difficile d’affronter cette pression du groupe social pour exprimer et surtout investiguer son identité propre car pour certains ça pourrait les obliger à des séparations d’avec ses amis, son partenaire ou même son travail actuel. Mais je crois que la paix du cœur et de l’âme est à ce prix. Prix qui est moins élevé qu’on pense face aux décisions.

Quand on est en harmonie avec le changement qui nous rapproche de ce que l’on est comme personne entière, on est plus vivant, plus souriant, plus heureux. Cela se traduira bien évidemment par un plus grand rayonnement et une plus grande participation à l’évolution de notre monde.

Il y a plusieurs possibles, pas juste un mais plusieurs et c’est là la chance que nous avons de bien choisir dans ces possibles pour être ce que nous sommes vraiment et non pas ce que nous croyons devoir être.

Fenêtres 1a red

Il est grand temps qu’on se retrouve et qu’on habite sa maison, celle qui nous correspond et qui nous soutiendra dans notre évolution, celle avec qui nous converserons dans le silence de son âme, celle qui sera un véritable refuge de paix, celle qui contribuera à notre santé physique et mentale, celle qui laissera entrer la lumière et accueillera les siens et les amis nouveaux et anciens qui nous accompagnent dans notre évolution.

Je quitte présentement un maison à l’âme heureuse et ses nouveaux propriétaires continueront de profiter de sa joie, de sa paix, de son inspiration, de son soutien. Comme elle est centenaire, elle a une histoire de bonheur qui transpire de toute part et a devant une autre centaine. Elle est droite et solide et chaleureuse, entourée de protection par ses arbres qui l’enveloppent, elle est au cœur du village comme un repère d’histoire. Elle est belle et digne.

Nous attend une autre maison pour une autre étape de vie.

 

 

 

 

 

Mes bols, les bols et les rituels de repas

Les bols du Bouddha

Certains disent qu’on appelle ces bols-repas, bols du Bouddha à cause du ventre rond de Bouddha. Mais ce serait un peu plus que ça, ce serait en fait dans la tradition du bouddhisme Ahimsa, dans le respect de la non-violence à tout être vivant. Ces bols étant végétariens ou végétaliens.

C’est très tendance actuellement un peu partout tant dans les blogs que dans les livres de cuisine ou les restaurants.

Pour ma part, il y a quelques années, je me suis intéressée aux bols dont je fais collection depuis. Surtout les bols japonais et ceux fait par des céramistes d’ici.

dscf3620-red
Quelques-uns de mes bols préférés

J’ai fait en 2011, une série d’œuvres portant sur la thématique du bol, inspirée par le rituel Zen de moines bouddhistes du repas pris en trois bols. On appelle ce rituel oryoki pour la pratique de la pleine conscience en mangeant. L’exposition s’est intitulée «Terre verte»

Oeuvre Acrylique, thématique des 3 bols, @ ginettedorais.com
Terre verte, acrylique, 30 X 60 po. tous droits réservés @ginette dorais

Lire la suite « Mes bols, les bols et les rituels de repas »